Débat avec présentation du nouveau livre de Els Witte

Date: 
jeudi, 25 novembre, 2021 - 18:00
Endroit: 
Fondation Universitaire
Rendez-vous: 
Jeudi 25 novembre 2021 à 18h.

Débat sur le nouveau livre de Els Witte.  Cette activité était prévue en mars 2020, mais reportée à cause de la crise COVID-19.

Programme

Modérateur: Karel Velle 
Introduction par Els Witte
Commentaires: Niek van Sas (historien néerlandais, prof. ém. Universiteit Amsterdam), Marc Reynebeau (historien et journaliste De Standaard), François Antoine (archiviste aux Archives générales à Bruxelles)
Débat (N/F)

Le débat est suivi d'une collation, avec le soutien de l'éditeur, vente du livre à prix réduit (22 €), dédicace par l'auteur.
Participation 15 € p.p.
Inscription avant le 19 novembre 2021. Formulaire d'inscription.

Plus d'information sur le livre.  ("Belgische republikeinen. Radicalen tussen twee revoluties, 1830-1850 ")

Pourquoi la Belgique n'est pas devenue une république démocratique en 1830, mais une monarchie constitutionnelle modérée, est une histoire intense et complexe, analysée pour la première fois dans ce livre. Le groupe des républicains, idéologiquement aligné avec la pensée radicale des Lumières, est une minorité, mais est particulièrement actif, voire à plusieurs reprises dirigeant, pendant la révolution de 1830 et la crise de sa consolidation. Finalement, le groupe ne réussit pas, mais n'abandonne pas, et quand les révolutions éclatent en Europe en 1848, il est de nouveau prêt à établir «la république rouge» en Belgique. Une répression particulièrement dure fait désormais taire les républicains et met fin au mouvement. Entre-temps, il a laissé sa marque. Les éléments progressistes que la Belgique possédait à l'époque, sont issus de ce mouvement et sont aussi à la base de la création et du développement d'un régime plus démocratique. L'histoire des radicaux républicains en est donc certainement l'un des protagonistes.