Activités passées

La Fondation Universitaire organise régulièrement des activités pour les membres du Club. Dans la présente rubrique un bref rapport est donné de quelques activités passées.

 - (13 déc 2022 - 10:00)
Mardi 13 décembre 2022 ::Programme :
A 10h : Visite guidée (N) du GUM, le nouveau musée de l'Université de Gand (K.L. Ledeganckstraat 35, 9000 Gand), avec accueil et introduction par le Dr Marjan Doom, directeur.
Déjeuner au Restaurant Mub’art – Museum van Schone Kunsten te Gent.
A 14h :: Visite (N) de l'exposition " Lumière de l'Orient. Lumière à l'Orient. Franz Cumont (1868-1947) et les anciens cultes des mystères ", guidée par le professeur Danny Praet, au Centre d'architecture et d'art Vandenhove, Rozier 1, Gand.

 

 - (8 déc 2022 - 11:00)

Visite de l’exposition " Alexandrie : futurs antérieurs " au BOZAR, avec les commissaires Arnaud Quertinmont et Nicolas Amoroso (du Musée de MARIEMONT) (in het F), suivie du déjeuner à la Fondation Universitaire.

Formulaire d'inscription.

" Alexandrie : futurs antérieurs " revisite la mégapole antique à l’apogée de son histoire à travers quelque 200 œuvres issues des plus importantes collections muséales européennes. Ouvrant une nouvelle perspective sur Alexandrie, l’exposition met en lumière son organisation urbanistique, politique, religieuse, la vie quotidienne de ses habitants ainsi que le rayonnement scientifique et philosophique de ce haut-lieu civilisationnel dans le monde antique entre le IVe siècle avant J.-C. et le IVe siècle de notre ère. Une vingtaine d’œuvres d'art contemporaines augmenteront le propos de l’exposition, suscitant des associations critiques et poétiques à travers les différentes sections grâce à une scénographie ambitieuse. De plus, les thèmes abordés seront fréquemment enrichis par des incursions dans d'autres époques - byzantine, arabe, moderne - offrant une compréhension plus large d'Alexandrie à travers l'histoire.

Cofinancé par le programme Europe créative de l’Union européenne dans le cadre du projet international « Alexandrie : (Ré)activation des imaginaires urbains communs / Alexandria: (Re)activating Common Urban Imaginaries ».

 - (7 déc 2022 - 17:30)

Mercredi 7 décembre à 17h30 : Conférence " Les énergies renouvelables? Oui, mais…  La fusion nucléaire : une source prometteuse pour notre approvisionnement futur d’énergie. " par le  professeur Jef Ongena. (KMS-ERM)

Introduction par Dr Ir Georges Van Goethem (Royal Academy for Overseas Sciences of Belgium (ARSOM –KAOW), Chargé de conférences dans différentes universités belges et françaises).

Conférence avec débat, suivie d’une collation.

 - (22 nov 2022 - 10:00)

Mardi 22 novembre à 10h : Visite de l'exposition Shin Hanga, Les estampes modernes du Japon (1900-1960),  introduite par Mme Nathalie Vandeperre, conservateur des collections d'Extrême-Orient et co-commissaire de l'exposition.

Accueil à partir de 9h30 à l'entrée principale du Musée d'Art et d'Histoire, Parc du Cinquantenaire 10, 1000 Bruxelles.

Après la visite, déjeuner à la Fondation Universitaire.

L’exposition Shin Hanga – Les estampes modernes du Japon 1900-1960 - invite le visiteur à découvrir le courant le plus important de l’estampe japonaise au XXe siècle. Le shin hanga représente un renouveau de l’estampe traditionnelle ou ukiyo-e, fort appréciée en Occident grâce à l’œuvre de grands maitres tels que Hokusai, Utamaro et Hiroshige. Les estampes shin hanga sont également réalisées à l’aide de l’impression xylographique et reprennent certains thèmes majeurs tels que le paysage, le portrait féminin et le portrait d’acteur. Mais en plus de cela, elles séduisent par un style nouveau, l’utilisation de matériaux de haute qualité et des tirages luxueux.

La présentation donne une introduction à l’exposition à l’aide d’une sélection d’œuvres qu'on peut ensuite découvrir à votre rythme pendant une visite individuelle.

 - (23 juin 2022 - 17:00)

Le jeudi 23 juin 2022  la "Société Royale d'Economie Politique de Belgique" a organisé, en collaboration avec la Fondation Universitaire, un débat (F/N) avec le professeur Bram De Rock (KULeuven - ULB), en dialogue avec le professeur Philippe Van Parijs (UCLouvain), sur le sujet

" Qu’entend-on par être heureux ? Une perspective économique et philosophique ". 

Le sujet. Au cours de la conférence, le professeur De Rock expliquera plus en détail ses recherches et se concentrera en particulier sur le bien-être individuel des Belges. Tout d'abord, il indiquera que les économistes peuvent effectivement avoir une valeur ajoutée dans ce domaine et que cela va au-delà de l'identification des ressources financières des familles. Par la suite, il discutera certains résultats intéressants du livre "Well-being in Belgium, beyond happiness and income'' qu'il a publié avec des collègues de quatre universités belges en 2018.

Bram De Rock is gewoon hoogleraar economie bij ECARES (Université libre de Bruxelles), in combinatie met een zelfde positie aan het departement economie van de KU Leuven. Hij heeft tevens gastaanstellingen aan het University College London en het Institute for Fiscal Studies (London). Bram De Rock publiceerde meer dan 60 artikels in internationaal toonaangevende tijdschriften zoals onder andere The American Economic Review en The Journal of Political Economy. In juni 2019, ontving hij, samen met Laurens Cherchye en Frederic Vermeulen, uit de handen van zijne Majesteit de Koning de prestigieuze Francqui prijs in de humane wetenschappen. Dit om het maatschappelijk belang van hun gezamenlijke onderzoeksagenda te onderstrepen.

Philippe Van Parijs, prix Francqui 2001, a dirigé la Chaire Hoover d’éthique économique et sociale de l’UCLouvain de 1991 à 2016. Il est actuellement professeur invité à l’UCLouvain et à la KU Leuven et Robert Schuman Fellow à l’Institut universitaire européen (Florence). Ses livres les plus récents sont Basic Income. A radical proposal for a free society and a sane economy (Harvard UP, 2017, avec Yannick Vanderborght) et Belgium. Une utopie pour notre temps (Académie royale, 2018).

 - (14 juin 2022 - 12:30)

" Dans le coulisses du musée… Marat assassiné. Un nouveau regard sur le  chef-d’œuvre de Jacques-Louis David (1748-1825) " aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique.  Visite de l’exposition focus et du laboratoire d’ analyse matérielle et technique d’œuvres d’art avec Prof. dr. David Strivay &  dr. Catherine Defeyt,  Centre Européen d’Archéometrie, ULiège, avec introduction par le Dr. Francisca Vandepitte, Conservatrice de l’art moderne, MRBAB, et chargé de cours à la VUB. La visite sera précédée d'un lunch à la Fondation Universitaire. 

Information sur l'exposition

Exposition phare :

Un chef-d’œuvre revisité : Marat assassiné par Jacques-Louis David (1748-1825)

Une exposition thématique selon trois perspectives.

Chef-d’œuvre du peintre néoclassique français Jacques-Louis David, Marat assassiné est un joyau incontesté de notre patrimoine artistique international. Aujourd’hui encore, l’œuvre continue de fasciner les chercheurs et les artistes. Depuis que la toile leur a été confiée en 1893, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique en sont les dépositaires. Ils y consacrent cette année une exposition thématique multimédia sur deux salles et en trois parties. Un regard neuf posé sur cette œuvre majeure, selon trois angles. D’abord, elle révélera de nouvelles connaissances scientifiques sur le processus de création et la biographie artistique du chef-d’œuvre. Ensuite, le visiteur pourra admirer des copies et des répliques d’atelier. Enfin, elle présentera un ensemble multiforme de réinterprétations des XXe et XXIe siècles. À travers de grands noms tels que Pablo Picasso et Ai Weiwei, la pertinence du tableau le plus célèbre de David pour l’histoire de l’art est plus que jamais réaffirmée.

Une œuvre d’art radicalement innovante

Marat assassiné, qui fait partie des collections des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique depuis 1893, est un trésor du patrimoine artistique international. Véritable pionnière de la modernité, la toile a profondément marqué l’histoire et l’histoire de l’art. Bien qu’elle ait déjà fait couler beaucoup d’encre, l’œuvre continue de fasciner les chercheurs.

Emblème de la Révolution française, elle a également inspiré des artistes de disciplines très diverses et continue de le faire. David y relate avec verve l’histoire complexe d’un assassinat politique, l’érigeant en allégorie intemporelle du martyre laïque et des Lumières. Destinée à orner la salle de réunion de la Convention nationale, le tableau a été peint en un temps record entre juillet et octobre 1793. Avec Marat, l’artiste s’est offert un siège dans cette assemblée constituante. Après tout, les deux hommes partageaient les mêmes opinions républicaines. Après la chute de Napoléon, la Restauration a contraint l’artiste à s’exiler à Bruxelles pour y vivre et y travailler jusqu’à sa mort en 1825. Pour des raisons de sécurité, Marat assassiné a été dérobé aux yeux des curieux et est longtemps resté loin des projecteurs. Reconnaissant de l’hospitalité dont David a bénéficié à Bruxelles, son petit-fils a légué l’œuvre à l’État belge en 1886.

Du processus créatif à la biographie matérielle : nouvel éclairage sur un célèbre tableau

Dans le cadre du projet Face to FaceLes visages en peinture vus par le prisme de l’histoire de l’art technique (en collaboration avec le Centre européen d’archéométrie, ULiège), cette œuvre majeure a fait l’objet d’un examen matériel et technique approfondi. Les chercheurs ont fait appel à de nouvelles techniques physicochimiques non invasives et des technologies scientifiques d’imagerie numérique. Les premiers résultats donnent un éclairage neuf sur le processus créatif de l’artiste. La recherche fournit également des informations sur la biographie matérielle du tableau (évolution au fil des ans, degré d’endommagement).

Dans cette optique de recherche matérielle et technique, il était opportun de comparer l’œuvre avec des supports existants pour mieux comprendre le processus de création de l’œuvre, ainsi que son évolution dans le temps. L’exposition propose donc trois des quatre répliques connues conservées dans des musées français et réalisées dans l’atelier de l’artiste sous sa supervision. Les résultats complets de la recherche feront l’objet d’une publication prévue en 2023.

 - (30 mai 2022 - 20:00 - 16 juin 2022 - 20:00)

Nous sommes heureux d'offrir à nos membres de bonnes places pour un certain nombre d'abonnements et des tickets individuels pour le Concours Reine Elisabeth de violoncelle 2022.
En suivant ce lien vous pouvez voir les formules d'abonnements et de tickets individuels, ainsi que les dates et les prix.

 - (17 mai 2022 - 14:30)

Le mardi 17 mai 2022 à 14h30 nous avons organisé une visite de l'exposition « Before Time Began » au Musée d'Art et d'Histoire, un bel ajout au programme diversifié de la FU.

Le conservateur Nicolas Cauwe, également co-commissaire de cette exposition, a donné une conférence introductive (en français) dans le grand Auditorium du musée (environ une heure), après quoi les membres pourront visiter librement l'exposition. Le dr. Nicolas Cauwe enseigne également à l'UCLouvain depuis plusieurs années.

Facultatif: déjeuner à la Fondation Universitaire, à 12 h.. Visite à 14h30.

Information sur l'expostion

Le monde des Aborigènes est merveilleux et fascinant, plein de secrets pour les non-initiés. Les premiers habitants de l'Australie sont les héritiers de la plus ancienne culture continue du monde. Before Time Began fait référence au Rêve et à la création du territoire, mais aussi à l'émergence de l'art contemporain. L’exposition Before Time Began s’inscrit dans la nouvelle mission des Musées royaux d’Art et d’Histoire (MRAH) qui veulent susciter à Bruxelles, au cœur de l’Europe, la curiosité et l’émerveillement pour la diversité des mondes et des univers créés par les femmes et par les hommes. Les MRAH créent des espaces de démocratisation, d’inclusion et de diversité pour un dialogue critique sur le passé et l’avenir. Ils cherchent à approfondir leur connaissance de la société et des cultures. Cela nous encourage tous à prendre mieux soin du monde et à s’autoriser dès lors à imaginer un monde différent. Cette exposition a été conçue par la Fondation Opale à Lens (Suisse), le plus important centre européen pour l’art et la culture aborigènes. 

https://www.artandhistory.museum/fr/time-began

 - (29 avr 2022 - 20:00)

Vendredi 29 avril 2022 à 20 h : Concert d'anniversaire Philippe Herreweghe 75 ans - concert exclusif organisé par le Collegium Vocale en collaboration avec la Fondation Universitaire dans le réfectoire historique du STAM à Gand, suivi d'une réception pour ceux qui se sont inscrits via la Fondation Universitaire.

Lieu: Réfectoire historique du Musée STAM à Gand. 

Programme

CARLO GESUALDO [1566–1613]

Madrigali a 5 voci, libro quinto [1611] – sélection

Solistes Collegium Vocale Gent

Miriam Allan ǀ soprano
Barbora Kabátková ǀ soprano
Marine Fribourg ǀ alt
Benedict Hymas ǀ tenor
Tore Tom Denys ǀ tenor
Jimmy Holliday ǀ bass
Thomas Boysen ǀ lute
Philippe Herreweghe ǀ conductor

Info sur Carlo Gesualdo

Que le compositeur excentrique Carlo Gesualdo, prince de Venosa, ait surpris en 1590 sa femme et son amant en flagrant délit et froidement dégainé son épée pour la blesser mortellement est une affaire avérée. Mais existe-t-il également un lien entre cet événement cruel et l’univers sonore aussi émotionnel que spectaculaire de ses madrigaux ? Aucune musique n’est plus expressive et tourmentée que les derniers recueils de Gesualdo, dont le Cinquième Livre de madrigaux. Publié deux ans avant son décès en 1613 sur sa propriété à proximité de Naples, ce recueil de bijoux dramatiques vous invite à plonger au cœur d’un génie sans concession et à goûter au mal d’un amour infini splendidement déguisé en désir doux-amer.

Info sur le Collegium Vocale: cliquez sur ce lien.

 - (31 mar 2022 - 20:00)

Le jeudi 31 mars 2022 nous vous offrons un concert exclusif  avec Xiaolu Zang, demi-finaliste du Concours Reine Elisabeth de Piano 2021. Le concert est organisé par la Fondation Universitaire en collaboration avec le Dr Erik Loosen (Président ‘Vereniging Vlaamse Academici Brussel’ et membre de la Fondation Universitaire) et le Concours Reine Elisabeth. Le concert est suivi d'une réception.

Programme 

Bach-Busoni: Chaconne

Schubert: 4 Impromptus, Op.90 D.899

Janáček: Piano Sonata 1.X.1905 ‘from the Street’

Liszt: Hungarian Rhapsody No.2 

Biographie de Xiaolu Zang

Described as ‘An exceptionally modern, open, accessible musician with a fantastic combination of flawless technique, sense of nuance and brilliant stage presence’ (Ouest-France),‘Mind-blowing’ (La Libre Belgique), 21-years-old Xiaolu Zang emerges as one of the very noticeable pianists of his age and starts captivating audiences both in Europe and Asia.Xiaolu Zang has performed numerous concerts in China, Germany, Japan, Austria, France, Italy, Belgium, Spain, Portugal and Greece, and was invited to perform in music festivals including Fondazione Arena di Verona, University Foundation Brussels, ‘Hammerklavier’ Concert Series, Cultura Viva, International Summer Academy of Mozarteum Salzburg, Beijing International Music Festival, BNP Paribas Music Festival, ‘Piano à Mayenne’ Music Festival, Festival de Dracenuits, Poros International Piano Festival, Leipzig Mendelssohn Piano Festival. He performed with Niedersächsisches Staatsorchester Hannover, Fondazione Arena di Verona Orchestra, Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, ‘Mihail Jora‘ Philharmonic Orchestra of Bacau and worked together with orchestral directors Frank Braley, Francesco Ommassini, Valtteri Rauhalammi, Florian Groß and Ovidiu Balan. He has performed in concert venues including Beijing National Centre of Performing Arts, Beijing Concert Hall, Shanghai Grand Theatre, Beijing Steinway Hall, Wiener Saal in Salzburg, Concert Hall of Leipzig Mendelssohn University, Teatro dell' Osservatorio Bologna, Theatre Poros, Sala Maffeiana, Brussels Centre for Italian Culture, Teatro Filarmonico Verona, Theatre Municipal Mayenne, Théâtre Scène Conventionnée de Laval. Xiaolu Zang was born in 1999. He started his professional study at Beijing Central Music Conservatory Middle School under Professor Ye Lin and has won first prizes in several major national competitions during his studies. In 2017 he was admitted in Hannover University of Music, Drama and Media with an excellent high grade of his audition, and continued his music studies under Arie Vardi. He has attended masterclasses by world-renowned musicians Andrea Bonatta, John O’Conor, Dang Thai Son, Vladimir Feltsman, Stefano Fiuzzi, Pavel Gililov, Bernd Goetzke, Klaus Hellwig, Alexander Korsantia, Jerome Lowenthal and Boris Petrushansky during his studies. He has performed as a chamber musician with award-winning flautist Yu Yuan. Xiaolu Zang has left strong impressions on worldwide stages of music competitions. He was the winner of Verona International Piano Competition, Mayenne International Piano Competition, a finalist of Busoni International Piano Competition, a Semi-finalist of Leeds International Piano Competition, Queen Elisabeth International Music Competition and Hamamatsu International Piano Competition, a prizewinner of Santa Cecília International Piano Competition, Ettlingen International Piano Competition and Singapore International Piano Competition. Xiaolu Zang is now living in Hanover, Germany. He is going to perform concerts and recitals in Italy, Germany, Belgium, Portugal, China and Japan in the season 2021/22. He will be a performing artist for the China Pavilion of Expo 2020 Dubai in January 2022.

Pages